49 ans, et toutes ses dents

Publié le par Bastien PYZ

 

_47696550_bobbygeddes_sns282.jpg

 

Qui a dit que les footballeurs professionnels étaient cramés passée la trentaine ? Mercredi soir, à l'occasion du match de First Division écossaise (D2) entre les Raith Rovers et Dundee FC (1-0à, le vétéran Bobby Geddes nous a offert un bel exemple de longévité. A 49 ans révolus, le quinquagénaire en devenir est entré en jeu après seulement une demi-heure pour Dundee, devenant ainsi le plus vieux joueurs à avoir porté le maillot du club.

 

« Ce fut une surprise pour moi. J'étais assis sur le banc, en espérant passer une soirée tranquille. C'était relativement tranquille au début, mais peut-être pas aussi tranquille que ça aurait du l'être... Maintenant que je repense au match, je me dis que ça s'est plutôt bien passé pour moi, même si j'étais un peu stressé sur le coup ».

 

Geddes, reconverti en tant qu'entraîneurs des gardiens depuis l'arrêt de sa carrière il y a de cela plus de dix ans, a « profité » d'une cascade de blessures pour reprendre du service : le n°1 habituel Rab Douglas (38 ans) a fini sa saison après s'être fait opéré du genou, tandis que les remplaçants Tony Bullock (38 ans également) et Derek Soutar (un p'ti jeunot de 29 ans) sont également à l'infirmerie pour des blessures plus légères. « Si l'un d'entre eux s'était remis juste à temps, je crois que j'aurai été un peu déçu. Cela aurait voulu dire que j'aurai enmagasiné toute cette pression pour rien ».

 

Une histoire qui ressemble à s'y méprendre à un poisson d'avril. Comme celui du RC Lens, qui avait annoncé au début du mois son intention de faire jouer le vétéran Michel Etorre, 52 ans pour faire face à l'hécatombe dont seraient victime les gardiens lensois.

 

Sauf que Geddes, qui a commencé sa carrière en 1979 avec Dundee, avant de célébrer son jubilé dix ans plus tard contre une équipe d'anciennes gloires de Liverpool, et qui fêtera ses cinquante ans en août prochain, a un secret. En effet selon lui, sa longévité exceptionnelle est due à un régime drastique, à base... de chocolat et de frites. Même s'il n'y a pas de solution miracle : « Aujourd'hui, je ressens quelques petites douleurs dans mon corps ; ce sera probablement pareil demain. Chacun connaît ses propres limites, et je pensais avoir dépassé les miennes il y a au moins dix ans. Mais en tant que gardien de but – et surtout à mon âge –, vos défenseurs se doivent d'en faire un peu plus qu'en temps normal. Les gars m'ont plutôt bien défendu hier soir et ça, j'en suis fier ».

 

Pour la petite histoire, Geddes et ses articulations rouillées n'ont donc pas pu empêcher la défaite de leur équipe 0-1, une défaite synonyme de nouvelle saison dans le purgatoire qu'est la First Division écossaise pour Dundee, qui visait la montée. Malgré tout, Geddes a pu récolter les acclamations de son ancien public des Raith Rovers, un des nombreux clubs qu'il a fréquenté au cours de sa longue carrière, et a même été élu homme du match...

 

Par ailleurs, signalons que le PSG et le Milan AC suivraient le joueur depuis plusieurs années déjà, et se seraient positionnés pour un transfert l'été prochain, afin de remplacer les vieillissants Coupet et Dida. Affaire à suivre...

 

Commenter cet article

Bastien 28/04/2010 11:54


Il n'est jamais trop tard... Par contre si tu te rapproches plus des 49 ans que des 19, je te conseille plutôt le Milan AC ou le PSG qu'Arsenal. Maintenant, moi j'dis ça, j'dis rien hein... :)


@lexis 26/04/2010 09:46


Je pourrais peut-être commencer une belle carrière alors, il n'est pas trop tard lol !
Sinon je pourrais aussi jouer en charnière centrale à Arsenal !