Ça n'arrive pas qu'aux autres

Publié le par PYZ Bastien

 

Aujourd'hui, on a appris que l'international britannique Wayne Bridge a décidé de son plein gré de ne pas faire le voyage en Afrique du Sud avec la sélection anglaise, déclarant que « pour le bien de l'équipe, et avant d'éviter des problèmes inévitables, j'ai décidé de ne pas me mettre à la disposition de la sélection » (pour rappel, Bridge s'est plus ou moins fait cocu depuis que son coéquipier John Terry a fricoté avec son ex, qui est aussi la mère de ses enfants. Je sais, c'est compliqué, mais la vie est dure).

 

C'est peu dire que de dire que l'affaire a fait grand bruit de l'autre côté de la Manche. Terry s'est vu retirer son brassard de capitaine par Capello, et une partie de la presse tabloïd a même réclamé sont exclusion de la sélection. Et l'histoire ne s'arrête pas là : Ashley Cole, coéquipier de Terry à la fois en sélection et à Chelsea, a suivi l'exemple de son capitaine et se serait payé sa secrétaire. God save the Queen, le brave Ashley n'a lui pas été puni pour son infidélité. Mais le problème, c'est qu'il y a malgré tout de fortes chances qu'il ne dispute pas la Coupe du Monde puisqu'il est actuellement blessé. Ce qui pose un réel problème d'arrière gauche à la sélection aux Trois Lions, qui devrait probablement se rabattre sur Leighton Baines d'Everton (et ne devrait pas trop perdre au change).

 

Mais quand je vois ce concours de circonstances défavorables, mon esprit tordu pense tout de suite au pire : et si l'équipe de France était à son tour frappée par la malédiction ? Et si nos joueurs cédaient à la tentation d'être tentés par la copine du copain ?

 

Imaginons un instant le scénario catastrophe : la veille du départ pour l'AfSud, Patrice Evra (alias Ashley Cole) est surpris dans sa chambre d'hôtel en train de s'offrir un peu de bon temps avec une femme de ménage du Formule 1. Le staff de l'équipe de France le laisse sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle et prétexte une blessure diplomatique. Pendant ce temps-là, William Gallas (alias captain Terry) s'envoie en l'air avec l'ex-compagne de son coéquipier à Arsenal et en équipe de France, Gaël Clichy. Clichy se retire de la sélection, « pour le bien de l'équipe » dit-il, et le côté gauche de la défense est décimé.

 

Vous allez me dire que c'est pas grave, il nous reste encore Trémoulinas, Cissokho, et même Sylvain Armand au pire. Mais est-ce que vous savez ce qu'ils sont entrain de manigancer ces trois là ? Et si l'un d'entre craque sur Estelle Denis et que Domenech demande le divorce en direct sur TF1 à la mi-temps du match d'ouverture France-Uruguay ?

 

Nous voilà dans un sacré merdier...

 

estelle_denis.jpg

Cette femme représente une menace pour la nation. Au prochain Conseil Fédéral,
la FFF se chargera donc de voter les mesures qui s'imposent :

1./ instaurer un périmètre de sécurité autour d'Estelle Denis,

2./ imposer un couvre-feu aux joueurs de l'équipe de France

(l'option castration chimique pourrait nuire aux performances des joueurs et n'a donc pas été retenue)



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article