France – Croatie, le débrief'

Publié le par Bastien PYZ

 

La France et la Croatie ont fait match nul 0-0 ce mardi au Stade de France. Que retenir de cette soirée ?

 

Blaise Matuidi n'a pas raté ses débuts pour sa première titularisation avec l'équipe de France A. Comme Yann M'Vila avant lui au même poste. Laurent Blanc va finir par avoir des problèmes de riche...

 

Vendredi dernier, l'équipe de France arborait son traditionnel maillot bleu à l'extérieur face à des luxembourgeois tout de blanc vêtus. Ce mardi soir au Stade de France, les bleus, à domicile, jouaient en blanc. En face, la Croatie a donc troqué son traditionnel maillot blanc à damiers rouges contre un maillot... bleu. Vous avez dit marketing ?

 

En reléguant Yoann Gourcuff sur le banc des remplaçants pour le lancement officiel du maillot marinière – Petit Bateau – Armor Lux (rayez la mention inutile), Laurent Blanc a définitivement mis un terme à la carrière internationale du breton.

 

610x-copie-6.jpgStyle raffiné, élégance naturelle : Franck Ribéry le nouveau maillot Nike incarne à merveille l'esprit

« à la française »

 

 

Jérémy Menez au Stade de France, c'est un débordement côté droit par match, suivi d'un centre au cordeau pour Benzema. Contre le Brésil, ça avait suffi. Pas contre la Croatie.

 

En récupérant le brassard, Alou Diarra est devenu le 36ème capitaine de l'ère Laurent Blanc, après Mexès, Lloris, Malouda, Nasri...

 

Malouda paraît bien plus à l'aise devant les micros de TF1 que sur la pelouse du Stade de France. Pour Franck Ribéry, c'est plutôt le contraire (« Ça m'a beaucoup fait du bien »).

 

Réveillère arrière droit, c'est au moins aussi bien que Bacary Sagna. Et à gauche, on n'a pas mieux que Gaël Clichy et Patrice Evra ?

 

Il fait bon être un joueur du PSG quand on joue au Stade de France. Mamadou Sakho, entré en jeu à la 95ème à la place de Rami, a été ovationné par le public à chaque ballon qu'il a touché (deux, selon les estimations). Loïc Rémy (OM) ou Yoann Gourcuff (OL) n'ont pas bénéficié du même accueil...

 

Il y a 13 ans de cela, Laurent Blanc était privé de finale de Coupe du Monde 1998 pour cause de carton rouge reçu suite à une altercation avec Slaven Bilic, actuel sélectionneur de la Croatie. Finalement, les deux hommes que tout (les médias) semblait opposer se sont cordialement serré la main à l'issue du match. Il n'y a que le sport pour transmettre des émotions aussi intenses...

 

Comme souvent depuis le début de l'ère Laurent Blanc, l'homme du match était un défenseur. Cette fois, c'est Adil Rami qui s'est distingué en touchant le poteau sur un magnifique frappe enroulée aux 20m, avant de conclure en beauté par un improbable enchaînement amorti-de-la-poitrine-ciseau-retourné-acrobatique-luxation-de-l'épaule.

 

En dehors de ces deux éclairs de génie, le spectacle n'était pas vraiment au rendez-vous sur la pelouse du Stade de France, et une fois de plus, ce sont les spectateurs qui se sont fait remarquer. Les anti-Ribéry se sont bruyamment manifestés, et les hymnes ont – comme d'habitude – été sifflés. Mais ça, on en reparle bientôt...

 

610x2-copie-4.jpgLa mentalité de Franck Ribéry déteint tellement sur ses partenaires qu'Adil Rami se met à faire des gestes techniques de bô goss', pour déconner

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bastien 30/03/2011 13:48


Avis au lecteur : attention ! Cet article est (volontairement) aussi déstructuré que le match d'hier soir. Parce qu'Adil Rami attaquant le plus dangereux, j'appelle pas ça structuré (ou alors il y
a un truc qui m'échappe)...

Et ce n'est pas parce que So Foot ou CoupFranc traite d'un sujet que ça m'interdit de le faire...


dok 30/03/2011 10:53


Ton article ne fait pas structuré pour une fois, ça fait info par info balancé au pif... ça fait le mec qu'a zappé hier soir ^^ C'est pour ça que je ne vais pas divulgué cette article. Et ta vu
coup franc ou so foot je crois à fait un article sur le non respect de la minute de silence ou hymne national etc etc... Tu t'es fait avoir !