Irlande - France : la physionomie du match

Publié le par Bastien

 

0' : sous un temps irlandais, Michel Sardou chante la Marseillaise dans les flaques du Connemara. Jérémie Toulalan est ravi.

3' : dès le début du match, les joueurs irlandais font parler leur technique. Les tacles par derrière au niveau du tendon d'achille fusent et sont d'une précision chirurgicale. Les médecins de l'équipe de France vont avoir du boulot.


12' : sortie de Toulalan sur blessure, remplacé par Alou Diarra.


27' : sortie d'Alou Diarra sur blessure, remplacé par Sissokho.


34' : sortie de Sissokho sur blessure, remplacé par Diaby.


39' : Diaby se blesse. Domenech ne regrette pas de ne pas avoir appelé Vieira, de toutes façons il n'y a le droit qu'à trois changements.


45' : mi-temps, concert de U2. Papy Mick Jagger, les Stones et leur SuperBowl peuvent se rendormir.


62' : action d'école des Irlandais. Corner dans la boîte, Richard Dunne déboîte, Lloris manque sa prise de balle, le ballon échoue sous la transversale, rebondit sur la ligne de but, frappe le poteau droit, longe la ligne de but avant de ressortir derrière le poteau gauche. Après analyse de la situation, les ralentis sont formels : il y avait un trèfle à quatre feuilles qui traînait dans la surface de réparation des Bleus.


78' : Evra botte une grande chandelle « up-and-under » dans les 22 mètres irlandais. L'instinct naturel des petits hommes verts reprend le dessus : O'Shea réalise un splendide arrêt de volée. Malheureusement, celui-ci n'est pas homologué par l'arbitre qui siffle pénalty en faveur de l'équipe de France.


79' : Gourcuff fait dans son slip, glisse et rate sa panenka.


93' : en panne d'inspiration, les Bleus se convertissent à la tradition locale : le kick'n'rush. Long ballon de Lloris. A la retombée du ballon, Lassana Diarra saute plus haut que tout le monde et dévie de la tête. A l'affût, William Gallas prolonge du bout du protège-tibias et trompe Shay Given. Victoire 1-0 à l'arrachée, en Irlande aussi, on appelle ça un hold-up. Thierry Roland déclare : « Quand on a vu ça, on peut mourir tranquille. Enfin, une fois qu'on sera qualifié, on pourra ».



Règle n°1 : répondre présent au défi physique


Commenter cet article

bastien 15/11/2009 20:47


Merci Leslie ! Quand tu dis "enfin un article différent et plaisant", tu veux dire dans la masse d'air brassé autour de cet Irlande - France, ou juste sur ce blog ?


Leslie 14/11/2009 22:40


Enfin un article différent et plaisant. Merci. :)