La France qualifiée

Publié le par Bastien

Ça y est, c'est fait : la France est qualifiée... pour les barrages de la Coupe du Monde 2010. Grâce à une victoire nette et sans bavure face aux Féroés (5-0). Enfin.

 

Après l'excuse du terrain trop petit, on a longtemps cru que ce sont les buts trop petits qui empêcheraient les Bleus de s'imposer, puisque Govou, Gallas (et même Toulalan) touchaient du bois tour à tour. Finalement, Gignac plante un doublé et justifie sa titularisation (pourtant très décriée) à la pointe de l'attaque. Les trois autres buts sont l'oeuvre de Gallas, Anelka et même Benzema en fin de match (à croire qu'il avait presque envie de jouer hier soir).


Alors il n'y a évidemment pas de quoi s'enthousiasmer de cette performance. Mais on ne va pas faire la fine bouche non-plus : ça faisait bien longtemps que l'on n'avait pas vu les Bleus autant maîtriser leur sujet, même si l'opposition proposée par les Féroés était très très très faible (en dehors du n°6 Jacobsen qui aura proposé une forte opposition à Domenech). Et puis les barrages, c'est un moindre mal par rapport à ce qu'on pouvait entrevoir il n'y a encore pas si longtemps que ça, à savoir une élimination pure et simple dès les qualif'. On s'en contentera, même si quasiment toutes les grosses nations du football mondial (à part l'Argentine) ont d'ores et déjà validé leur billet direct pour l'Afrique du Sud sans escale par les barrages.


Grâce à leur classement FIFA qui leur confère un statut de tête de série, les Bleus éviteront certaines grosses nations telles que le Portugal ou la Russie, qui ont eux aussi terminé deuxième de leur groupe. Ce qui ne veut pas dire non-plus que la tâche sera aisée ; car pour décrocher son ticket, l'équipe de France devra se défaire soit de l'Ukraine, soit de l'Irlande, soit de la Bosnie, soit de la Slovénie. Des sélections qui semblent à la portée des Bleus, mais dont il faudra se méfier, d'autant plus que le match à l'extérieur sera certainement très compliqué à négocier (Irlande ou Ukraine en plein mois de novembre, prévoir une petite laine et les patins à glace à la place des crampons...). Le tirage au sort de ces barrages aura lieu le 19 octobre, et les matchs (aller-retour) se dérouleront donc les 10 et 14 novembre.


Pour finir, un petit mot tout de même sur le contexte de ce France – Féroés, matière à débat avant ce match : pelouse parfaite (bien tondue, ni trop petite et ni trop grande), minute de silence parfaitement respectée, Marseillaise reprise en coeur par tout un stade, et des Bleus encouragés comme jamais par un peu moins de 20000 spectateurs, qui ont fait à peu près autant de bruit que les 80000 spectateurs du Stade de France. Point barre, fin du (faux) débat, et vive les matchs de l'équipe de France en province !


                                                                                                        Pour toi public !

 

Commenter cet article