Le bilan de la Ligue 1 (avec d'autres chiffres)

Publié le par Bastien PYZ

 

LOGO_L1_220509.jpg

 

0,13 : c'est la moyenne de buts par match inscrits par l'AS Nancy-Lorraine à Marcel Picot. C'est presque aussi bien que Toulouse, Saint-Etienne, Boulogne, Grenoble et Auxerre.

 

1,27 : c'est la moyenne d'arrêts surnaturels par match effectués par Lloris cette année. Soit plus d'un but arrêté par match, tout de même.

 

2 : c'est la moyenne de spectateur au Stade Louis II. Une moyenne divisée par deux depuis l'année dernière – il faut dire que Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco n'a pas pu se rendre très souvent au stade cette saison. Heureusement, les supporters niçois et marseillais en déplacement étaient là pour rattraper le coup.

 

14 : c'est le nombre de tentatives d'Olivier Rouyer avant de parvenir à prononcer correctement les noms de LU-YIN-DU-LA, YAN-GAM-BI-WA et N'DY-ASSEMBE

 

17 : en années, c'est la période durant laquelle on va entendre parler du titre de Champion de France 2010 sur le Vieux-Port.

 

20 : en millions d'euros, c'est le montant économisé par l'OL grâce à la dernière victoire face au Mans qui permet d'accrocher la 2ème place synonyme d'accessit direct en Ligue des Champions, avec la prime qui va avec.

 

33 : Après sa signature au Stade Rennais, c'est désormais le nombre de clubs professionnels dans lesquels Stéphane Dalmat a joué.

 

38 : c'est le nombre exact de touillettes massacrées par Laurent Blanc cette saison (calculé sur la base d'une touillette maltraitée par match).

 

60 : en secondes, c'est le temps de parole hebdomadaire attribué à Isabelle Moreau dans le Canal Football Club (notez que l'intéressée se réserve le droit de ne pas utiliser la totalité du temps qui lui est imparti).

 

80 : en millions d'euros, c'est le budget provisoire du PSG pour la saison à venir. Prévoir 2M€ pour remplacer les sièges arrachés au Parc des Princes. Ainsi que 1,5M€ en produits d'entretien pour effacer les tags à caractère injurieux au Camp des Loges. Ajoutez enfin environ 30M€ pour les dépenses incompressibles (sécurité dans le stade, en dehors du stade, autour du convoi des joueurs, etc.). Supporters parisiens, tremblez : ce n'est pas encore cette année que Colony Capital pourra se permettre d'investir sur le retour de Ronaldinho...

 

226 : c'est le nombre de fois où Frédéric Thiriez a fait frissonner sa moustache (d'un geste subtil, un balayage du poil du bulbe jusqu'à la pointe), proportionnellement au coefficient de spectacularité des matchs de Ligue 1.

 

734 : en minutes, c'est le temps passé par Mathieu Valbuena le nez dans la pelouse. Soit pratiquement autant que debout sur ses p'tites pattes.

 

1.875 : c'est le nombre de fois où les mots « PSG », « sécurité » et «inadmissible » ont été employés par nos hommes (et femmes) politiques. Soit plus que les mots « chômage », « précarité » ou « logement ».

 

4.517 : suite à la rétrogradation du MUC 72 (désormais LeMans FC), c'est le nombre de pot de Véritables Rillettes Authentiques du Mans qu'il faudrait vendre pour parvenir à amortir le coup de la MMArena. Ca sent le pâté cette histoire.

 

212.658 : C'est le nombre de merlus que la bonne saison du FCL a sauvé du suicide en baie de Lorient. La pêche a été bonne.

 

790.933 : en euros, c'est le budget consacré cette saison par Sidney Govou, écumeur notoire des night-clubs et autres dance-floors, à sa vie nocturne. Avec le départ de l'enfant chéri de la région, l'économie locale risque d'en prendre un sacré coup.

 

 

Commenter cet article