Le terrain était trop petit...

Publié le par Bastien

Dans le courant de la semaine, on apprenait que la pelouse du terrain d'entraînement de Perros-Guirec, quartier général des Bleus avant le match face aux Féroés, avait été taillée à trois centimètres de haut par un engin acheté spécialement pour l'occasion. En cas de contre-performance de l'équipe de France face aux féroiens ce samedi soir à Guingamp, l'excuse des Bleus est déjà toute trouvée : le terrain était trop petit. Comme le rapporte Gaël Clichy : « Si on avait joué au Stade de France, sur une pelouse plus large, on aurait pu faire souffrir davantage cette équipe des Féroés ». Ce à quoi le président d'EAG Noël Le Graët a répondu : « On est pas des ploucs. Le Roudourou est homologué par l'UEFA et la FIFA, mesure 105 mètres sur 68 mètres, les mêmes dimensions qu'au Parc des Princes, qu'à Marseille ou qu'au Stade de France... ». Clichy : 0 / Le Graët : 1.

 

En fait, ce qui semble déranger, c'est surtout le fait qu'un match de l'équipe de France soit délocalisé dans une petite bourgade de province comme Guingamp. Qui plus est, à la faveur de son président, également membre de la Fédération Française de Football. Il faudrait le blâmer pour ça ? Le Graët a toujours tout fait pour promouvoir son club, et ça personne ne peut le lui reprocher, n'en déplaise à certains. Et puis, quel président de club n'en ferait autant ? En même temps, lorsque les Bleus ont affronté le Nigéria à Saint-Etienne, personne ne s'est élevé pour critiquer ce choix...

 

L'équipe de France est l'équipe de toute la France et n'est pas réservée au public parisien. Par conséquent, il est tout à fait logique que tout le monde en profite, que ce soit dans la capitale ou en province. Alors bien sûr, il y a le Stade de France, construit exprès pour ça. Mais de temps en temps, pour des matchs amicaux ou des rencontres de moindre prestige (telles que ce France – Féroés), il n'y a pas de mal à aller se donner en spectacle dans des stades champêtres qui ne demandent qu'à s'enthousiasmer pour leur sélection dans les quatre coins de l'hexagone, bien au contraire. Mon discours serait différent si en face on avait l'Espagne ou même la Serbie, mais là pour les Féroés je ne vois vraiment pas le problème. Mais bon, en France, on aime bien chercher des soucis là où il n'y en a pas (ou là où il ne devrait pas y en avoir).

 

En tout cas, j'ose espérer que l'équipe de France ne fera pas de cas pour s'imposer face aux Féroés, même sur cette « petite » pelouse...

 

Finalement, ce n'est pas si mal la province : un terrain avec de l'herbe, comme à Paris et à Arsenal, et même des tribunes aussi autour...


Commenter cet article

Bastien 13/10/2009 14:26


@ __ : quelles magouilles ? Tout le monde sait que ce match s'est joué à Guingamp parce que le Graët a fait le forcing, il n'y a pas de mystère là-dedans !

Ensuite, supporter de Guingamp oui, supporter de Le Graët pas forcément. C'est juste que ce type fait tout pour promouvoir son club et le foot dans sa région comme tu le dis, et ça c'est tout à son
honneur.

Après, il est évident qu'il profite de son statut à la FFF, ça je ne le nie pas. Mais comme je l'ai déjà dit, qui ne le ferais pas ??

Pour le titre, je t'assure que c'est bien de la pelouse dont parlait Clichy, je t'invite à relire l'article pour t'en rendre compte.

Mais puisque c'est du stade dont tu parles, laisse-moi te préciser que sa capacité réelle est de 18120 places (certes ramenée à un peu plus de 16000 pour la venue des Bleus), mais pas de 15000
places comme tu veux bien nous le faire croire. Il faut être précis, ça fait quand même une différence de plusieurs centaines de spectateurs (et encore, je ne te parle même pas des personnes aux
balcons des HLM derrière le stade... :)

Je me félicite tout comme toi que la Pro D2 de rugby attire autant de monde. Par contre, je ne partage pas ton avis dans ce que tu dis après : ne crois-tu pas que jouer 1 match à Guingamp (et 1
match à St-Etienne, 1 match à Lens, 1 match à Montpellier...), c'est justement ça faire plaisir au plus grand nombre ?

Car à ma connaissance, c'est ce que la FFF tente de faire, et je trouve que c'est plutôt une bonne idée pour rapprocher les Bleus de leur public qui n'est pas composé exclusivement de
Parisiens.

Et puis l'équipe de France n'a pas élu domicile au Roudourou non-plus, elle n'y fait escale que pour 1 match. La prochaine fois, ce sera autre part, et ce sera aussi bien j'imagine, et on en fera
pas tout un foin ça j'en suis sûr...

Enfin, il est quand même surprenant de constater que c'était la première fois de leur histoire que les Bleus venaient jouer en Bretagne. Au vu du déroulement de la soirée, j'aurais été tenté de
penser que ce n'était pas la dernière, mais à en entendre certain il faut croire que si...

Eh ben en tout cas, je pensais être un peu plus ménagé le jour de mon anniversaire. Je prend même la peine de te répondre alors que je suis actuellement mourant (foutue grippe A...). Qu'est-ce
qu'il ne faut pas faire... :)


_ _ 13/10/2009 12:34


C'est franchement navrant que tu soutiennes les magouilles des membres de la fédération de football. En tant que supporter de Guingamp, on sent bien ton attachement à Noel le Grett et on ne va pas
t'en vouloir de manquer de discernement envers un type qui cherche à booster le football en Bretagne.

Pour reprendre ton titre, ce n'est pas le terrain qui est trop petit mais bien le stade. Alors qu'à Saint Etienne, c'est 35 616 places assises, Guingamp ne peut pas accueillir plus de 15000
personnes.
Pour info, le dernier match de rugby de Pro D2 entre Bègles et Agen aura attiré plus de 20000 personnes. Cherchons à faire plaisir au plus grand nombre au lieu de privilégier ses intérêts
personnels.


Bastien 10/10/2009 23:15


Non, je ne suis pas allé les voir à Perros, et je ne suis pas allé les voir à Guingamp non plus... J'irais au Roudourou voir Guingamp-Dijon vendredi prochain, ça coûte moins cher, en espérant voir
autant de buts...


Waner 09/10/2009 17:57


t'es allé les voir à Perros?