Liverpool - Manchester United : les observations

Publié le par Bastien

 

Pendant ce temps-là en Angleterre, il y avait aussi un classico, le « Sunday crunch » entre Liverpool et Manchester United. Devant le chaos total provoqué par l'annulation de OM – PSG en France, j'ai donc décidé – une fois n'est pas coutume – d'aller voir si l'herbe est plus verte de l'autre côté de la Manche. Ou simplement d'aller voir si l'herbe y est verte tout court. Et ça tombe bien, la grippe A s'est arrêté comme par magie aux frontières du Royaume-Uni, le match a donc pu se dérouler normalement...

 

L'avant-match

 

« Yankees, liars : out ! » (que l'on peut traduire par « Ricains, menteurs : barrez-vous ! ») tel était le slogan des supporters de Liverpool qui manifestaient pour réclamer le départ des deux copropriétaires américains du club, Tom Hicks et Georges Gillett. Finalement, les deux compères étaient bien présent au stade pour prendre un bain de foule hostile. Les relations étant plus que tendues entre eux, les deux hommes avaient tout de même pris le soin de s'assoir à quelques rangées de sièges de distance l'un de l'autre...

 

En tribunes, on a retrouvé les supporters de Liverpool, et cette fois ce sont les locaux qu'on a entendu chanter (c.f. Liverpool – Lyon)... Les fans de United, pas en reste, ont préféré se faire remarquer en balançant des ballons en plastique sur la pelouse, juste pour déconner... (c.f. Zenden signe à Sunderland)

 

Sur le terrain, Rooney côté MU et Torres côté Liverpool sont bien présents. Steven Gerrard, blessé, préfère se la jouer beau-gosse en tribunes avec son blazer noir. Le tout en très charmante compagnie...



Pour les stadiers, la pêche a été bonne...


Le match


Torres 1-0, N'Gog 2-0, what else ?


  • Van der Sar dans les buts de Manchester, c'est quand même autre chose que Ben Foster...

  • Si la grippe A n'a pas encore frappé la Premier League, un autre virus a fait son apparition : le syndrome du défenseur international déchu. Après Carragher, c'est Ferdinand qui est frappé de plein fouet.

  • A ses côtés, Vidic fait tout le boulot en défense centrale et se fait expulser, comme d'hab' face à Liverpool

  • Mascherano, jaloux de s'être fait devancer par Vidic, se rattrape sur Van der Sar et prend lui aussi son carton rouge hebdomadaire

  • Comme dirai Gary Lineker, « le football est un sport qui se joue à onze contre onze, et à la fin, Vidic et Mascherano se font expulser »

  • N'Gog qui marque et qui rit, Voronine qui fait banquette et qui fait la gueule (surtout quand N'Gog marque...)

  • Reina est tellement étonné après le deuxième but qu'il traverse tout le terrain en sprint pour vérifier que ça ne peut pas être N'Gog qui a marqué. Et pourtant...

  • « Fergie time : five minutes » (en français, ça donne : « temps additionnel : cinq minutes, minimum »). Sauf que cette fois, Michael Owen se prend une énorme bronca de la part de son ancien public et ne donnera pas la victoire à son équipe à la 96ème minute...





Après-match


Canal+ dispose de l'arme la plus redoutable du marché pour faire retomber la tension après-match : le globulo-hypnotizer, by Jacques Santini®.



Tes paupières sont lourdes...



Commenter cet article

bastien 04/11/2009 19:51


@ Liverpool Fan : je me suis perdu dans mes archives. C'est effectivement dans l'article précédent sur le match Sunderland - Liverpool que j'avais parlé du lâché de ballons et pas dans l'article
sur Zenden, autant pour moi.

Et sinon pour le carton hebdomadaire de Mascherano, c'est évidemment cariacaturé (comme pour Vidic d'ailleurs...). N'empêche que ce n'est pas si exagéré que ça non-plus, Javier fini rarement ses
matchs sans sa petite biscotte... :)


Liverpool Fan 04/11/2009 19:44


Juste pour la précision. Les ballons envoyés par les fans away de United ont été lancés, non pas parce que Zenden a signé à Sunderland, (Quel aurait-été le rapport ?)mais à cause du but concédé par
nos Reds à cause d'un ballon gonflable envoyé des tribunes, contre Sunderland ..

Et pour la 2è précision, le Kop a aussi envoyé pas mal de ballons gonflables, même plus (comme quoi, on a tous eu la même idée)


Aussi, Masherano, carton rouge hebdomadaire, ca fait un peu cliché, beaucoup même..


bastien 26/10/2009 23:17


Je pense que Voronine peut encore rendre des services à pas mal d'équipes, mais pas à Liverpool (où alors avec un autre coach). Il a fait une super saison l'année dernière au Herta Berlin (en prêt,
c'est Liverpool qui régale...). Il a juste pas envie de jouer à Liverpool, où on ne lui fait pas confiance. Il faut voir la tronche qu'il tire quand N'Gog marque pour comprendre. En même temps,
vous imaginez le coup au moral que ça doit être de voir N'Gog titulaire à sa place... :)


mattmanaman 26/10/2009 23:04


Voronin n'est pas foutu. il est simplement dans un club un peu trop huppé pour lui. mais il aurait sa place à west ham ou blackburn. J'aurais bien aimé voir riera ou babel histoire de les relancer


joel 26/10/2009 18:32


Voronin est foutu ( je croit que sa s'écrit comme sa... )jte parie qu'il migrera vers le qatar la saison prochaine ( ou ptet même au mercato d'hiver... )!