Lyon - Liverpool : vous ne regarderez plus jamais un match de foot sur TF1 de la même façon...

Publié le par Bastien

Ah, un match de foot sur TF1, toujours un grand moment...

 

Ce Lyon – Liverpool de coupe d'Europe était d'une importance cruciale pour la suite de la compétition (surtout pour les Reds en fait). Mais c'est bien Lyon qui fait la belle affaire. Après quatre parades de grande classe de Lloris qui ont suffit à dégoûter les Torres, Kuyt ou Voronin présents dès le coup d'envoi, c'est le nouvel entrant Babel qui trompe enfin la vigilance de Lloris d'une frappe magistrale.

 

Liverpool pensait avoir fait le plus dur, mais Lisandro égalise dans les dernières minutes, offre au football français une deuxième équipe en huitièmes de finale de la Ligue des Champions après Bordeaux la veille, et plonge accessoirement les Reds dans un sacré merdier. Décrochés en championnat d'Angleterre, bien partis pour regarder la suite de la Champion's League à la télé, Rafa Benitez et ses troupes n'arrivent décidément pas à relever la tête.

 

Mais malgré l'enjeu sur le terrain et un résultat riche (ou lourd) en conséquences, selon le côté où l'on se place, on ne peut s'empêcher de s'attarder sur les coulisses de la retransmission télé qui font que les matchs de foot sur TF1 ont toujours cette saveur si particulière.

 

 

A priori, il s'agit d'un simple match de foot. En réalité, c'est bien plus que ça... 

 


Je reste par exemple toujours aussi halluciné (si si, ça se dit) de voir la dose de publicité que nous inflige la Une lors de ses soirées foot : 90 minutes de ballon, et une bonne demi-heure de pub. Tout est bon à prendre ; et tant que l'arbitre n'a pas le sifflet à la bouche pour donner le coup d'envoi, on fait dans la réclame. Ce qui contraste totalement avec les avants et après-matchs de Canal +, par exemple. Mais bon, moi je dis ça, je dis rien...


20h45 : Début du match, gros plan sur les chaussures du joueur qui donne le coup d'envoi au même moment, TF1 est dans les temps. Le téléspectateur lui, vient de se taper un quart d'heure de pub après la météo d'Evelyne Déliat et veut voir de l'action.


Le problème, c'est qu'après un début de match vivant, le rythme de la rencontre s'essouffle. En plus de ça, les Reds de Liverpool, qui comme leur surnom l'indique, jouent d'habitude en rouge, jouent ce soir en blanc ; et les Lyonnais, qui jouent d'habitude en blanc, jouent ce soir en bleu foncé. Aller chercher à comprendre. Pour éviter que le spectateur totalement dérouté par tant de folies vestimentaires ne décroche, il faut meubler, il faut innover pour le divertir.


C'est à ce moment précis que les commentateurs entrent en jeu, Christian Jeanpierre en première ligne. CJP (pour les intimes) n'a pas révisé ses fiches sur Liverpool avant le match, et ça s'entend : le défenseur grec Kyrgiakos s'appelle Korgiakis pendant tout le début du match, avant que Larqué ne le reprenne au bout d'un bon quart d'heure (tout de même). Carragher devient même le troisième membre d'Oasis et de la fratrie Gallagher l'espace d'un instant magique.


Une fois ces errements patronymiques rectifiés, c'est la cultissime Question du jour (®) qui en prend pour son grade. Trop classique pour CJP qui décide de la transformer en Blague Carambar du jour (®CJP) : « Thierry Henry peut-il être ballon d'or cette année ? ». Si vous avez un peu d'imagination, un chauvinisme démesuré et un sens de l'humour particulièrement aiguisé, envoyez 1 au 12 345 (sms non-surtaxé + coût de 46 sms) ; sinon, économisez votre crédit. Mais tout cela n'est rien comparé à ce qui nous attend en deuxième période.


Après 15 minutes de pub, la mi-temps s'achève, la cabine des commentateurs prend la relève. Conséquence d'une prise d'antenne anticipée, certaines personnes en studio semblent débordées par cette reprise impromptue de l'activité. C'est à ce moment-là qu'on entend cette chose : « Fais-moi mal » (sic).


Trois mots anodins qui tombent dans l'oreille abasourdie du téléspectateur : qui a dit ça ? Pourquoi ?


Cette phrase restera mystérieuse et inexpliquée jusqu'à la fin du match et m'empêchera de vivre la deuxième mi-temps de façon normale. Chaque commentaire des CJP, Larqué et Liza devient une énigme et éveille en moi cette question existencielle : que se passe t-il à la mi-temps dans le studio de TF1 ??


Voici quelques éléments de réponse pleins de sous-entendus tendancieux, relevés en direct par mes propres soins, qui laissent imaginer le pire.


« Je sens qu'on va souffrir en deuxième période » (CJP)

« Liverpool, ils font beaucoup tourner, mais au bout d'un moment il va bien falloir qu'ils s'excitent ! »

« Un spécialiste au poste (d'Insua) pourrait faire mal »

« J'ai vu un Colombien à Manchester qui lui avait mis le feu » (Liza)

« Il l'a senti, Reina, qu'il était vicieux au possible » (le ballon, bien entendu...)

« On se frotte entre Mascherano et Gomis »

« C'est douloureux, mais ça va aller »

« Si ça peut décoincer les Lyonnais »

« Sincèrement, je pensais que Kyrgiakos souffrirait un peu plus derrière » (CJP)

« Quand on est joueur, on accepte de jouer dans des positions qui ne sont pas naturelles, pour le bien du collectif »


Non, je ne regarderais et je n'écouterais plus jamais un match de foot sur TF1 de la même manière...



 

  TF1 : vous ne viendrez plus chez nous par hasard...



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bastien 06/11/2009 18:50


"Il n'y a rien qui ressemble plus à un Coréen qu'un autre Coréen" (Thierry Roland)

N'insiste pas matt ! (je vais me la faire cette compil', je vais me la faire...) :)


mattmanaman 06/11/2009 18:43


oui, c'est vrai. il nous avait deja fait le coup en disant que tous les coréens se ressemblaient.


bastien 06/11/2009 14:20


@ matt : je n'ai pas vu le match, mais d'après les echos que j'en ai eu la paire Roland-Ferreri n'a effectivement pas été des plus brillantes. Après, entre Ebondo - Sissoko - M'Bengue - Nounkeu,
malheureusement on connait Thierry Roland, pour lui les blacks sont tous les mêmes... :(


mattmanaman 05/11/2009 23:02


je viens de regarder tfc-donetsk, je voudrais adresser un coup de chapeau au duo thierry rolland - JM Ferreri. Ils nous balancent à la pelle : pantxi siriex capitaine au lieu de didot, un certain
albin ebonGo au lieu de ebondo, et des confusions multiples. sissoko(remplaçant) etait partout, notament à la place de m'bengue en defense, m'bengue à la place de nounke, et je dois en oublier.
chapeau les artistes


mattmanaman 05/11/2009 19:37


méa culpa, j'ai confondu balbir avec roustan. c'est de roustant que je voulais parler en donneur de leçons et pour sa connaissances des ex brésiliens et argentins, sur NT1.
pour balbir, j'ai pas trop d'avis.
pour Gilardi, je suis un peu d'accord avec toi. sur TF1, pas exceptionnel, mais franchement, j'ai quelques souvenirs sur canal, c'etait le top niveau.
si un jour tu venais a faire un article avec ton classement, fais bien la diff entre les commentateurs et les consultants. A TF1, ils sont tellements forts qu'ils mettent un consultant de
plus(wenger ou lizarazu), car larqué est devenu tellement fade, pour ne pas dire mauvais