Mouiller le maillot, oui, mais lequel ?

Publié le par Bastien

 

Demain, l'équipe de France affronte l'Allemagne en amical à Brême. L'occasion pour les Bleus de troquer leur marinière, à peine un an après sa sortie (mars 2011), contre un polo tout blanc. L'Allemagne, qui évolue traditionnellement en blanc à domicile, fera quant à elle son grand retour au maillot extérieur vert sur ses propres terres. Bienvenue dans le monde du marketing.
 NOUVEA-12.jpgLes joueurs de l'équipe de France ont eu du mal à contenir leur joie en découvrant leur nouvelle tenue

 

 

Une situation qui n'est pas sans rappeler le match Espagne-France en marge de l'Euro 2008. L'équipe de France étrennait alors en grandes pompes un maillot rouge, pendant que la Roja présentait une improbable tunique or-blanc-bleu. Le coup de pub parfait pour adidas, alors équipementier des deux équipes.

 

Mais les sélections nationales n'ont pas le monopole du mauvais goût. Certains clubs semblent même développer une fâcheuse tendance à délaisser leurs couleurs traditionnelles, pour le plus grand bonheur des designers qui s'en donnent parfois à cœur joie. Les français sont mêmes des pionniers en la matière. On pense notamment aux deux Olympiques, jamais à court d'idées lorsqu'il s'agit de bafouer leurs couleurs.

 

Ainsi en Coupe d'Europe cette saison, l'OM reçoit au Vélodrome dans un maillot code-barre multicolor (un choix ouvertement critiqué par Benoît Cheyrou notamment), tandis que l'OL tente de relancer Yoann Gourcuff en proposant un maillot rose censé révéler la part de féminité qui se cache en chaque footballeur. Si bien que nos adversaires en Ligue des Champions ne sont pas en mesure de reconnaître les couleurs de nos clubs : tantôt orange, tantôt rose, tantôt jaune fluo...

 

o_olympique_de_lyon_yoann_gourcuff-37603042.jpgNouvelle défaite pour Yoann Gourcuff au jeu de la savonnette

 

 

Si on regarde du côté de nos voisins européens, on s'aperçoit que peu d'entre eux osent s'aventurer sur ces terrains glissants. Certes, le Real Madrid a bien dévoilé un maillot rouge qui ne correspond pas tout à fait à la représentation que l'on se fait de ce club. Mais lorsque la bande à Cristiano joue à Santiago Bernabeu, elle redevient la Maison Blanche, et c'est à l'adversaire de changer de couleurs. De la même manière, il suffit d'imaginer une seule seconde, Liverpool jouer à Anfield sans son maillot rouge pour se convaincre de l'absurdité de la chose. Totalement inconcevable.

 

Derrière cette façade que représente la tenue d'une équipe, se cachent évidemment des motifs commerciaux qui prennent le pas sur l'identité des clubs. Et sur ce point, les clubs français ne peuvent pas lutter face aux recettes extravagantes de leurs concurrents européens en terme de merchandising, de sponsoring ou de droits télé (même si les choses évoluent petit à petit). Il faut donc trouver des sources de revenus supplémentaires, et les ventes de maillots en sont une.

 

En attendant de faire jeu égal avec les grands d'Europe, sur et en-dehors du terrain, il va probablement falloir régler le contraste et la luminosité de nos écrans pendant quelques années encore pendant les matchs des clubs français en Coupe d'Europe...

 OM_wallpaper_third2.jpgNon, le mauvais goût n'a vraiment aucune limite...

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bastien 29/02/2012 15:58

Grosso modo oui, je crois que ça fonctionne à peu près de la même manière. Il y a des espaces mis à la disposition des sponsors, certains plus visibles (et donc plus cher) que d'autres.

Après certains clubs poussent les choses un peu plus loin que d'autres aussi. Je crois qu'à Nancy même l'intérieur du short est un espace publicitaire...^^

_rem 29/02/2012 15:51

Je suis curieux de savoir comment son négocier les espaces publicitaire sur les maillots.

de la même manière que dans les revues papiers ou les sites web?

dok 28/02/2012 14:25

C'est pas faux, bien que bientôt y aura plus de match en clair donc plus de problème de maillot ^^

Et puis quand même un Gigniac en orange ça fait vendre !

Charlatan 28/02/2012 14:10

Les goûts et les couleurs...