OM : après Lucho Gonzalez, Angel Martinez

Publié le par Bastien

D’après José Anigo, le directeur sportif de l’OM, le club phocéen serait sur le point d’engager un jeune milieu offensif argentin de 16 ans. Angel Martinez Loreilo, puisque c’est ainsi qu’il s’intitule, arraché au centre de formation du Real Majorque, effectue depuis plusieurs un essai du côté de la Canebière. Un essai qui se serait révélé concluant.

 

Tout n’est pas fait pour autant, il reste des choses à régler, des détails. La nationalité argentine du joueur obligerait le club à bloquer une place d’extra-communautaire, qui sont comptées et précieuses. Vu son jeune âge, l’OM devrait certainement s’occuper aussi de sa scolarisation, au cas où l’adolescent ne réussirait pas à s’imposer au haut niveau.


Une probabilité envisageable quand on sait combien de jeunes joueurs se sont brûlés les ailes trop vite (on le sait bien à Marseille). Toutefois, l’OM ne devrait pas avoir à faire à un estropié non-plus puisque Loreilo était apparemment convoité par le grand Real Madrid. Preuve que les clubs français attirent toujours.


Mais un éventuel transfert qui pointe aussi du doigt l’incapacité du club à former ses propres joueurs. Les derniers grands noms sortis du centre de formation remontent à Nasri ou Flamini. Depuis, plus rien, ou presque si ce n’est quelque rares exceptions telles que Bocaly (qui peine toutefois à s’imposer dans le groupe pro).


Enfin, il faut aussi dire que cette nouvelle semble passer comme une lettre à la poste dans le football français. Je m’explique : il y a peu, beaucoup de monde, supporters ou présidents de clubs français, s’indignaient que nos centres de formation soient pillés par de grands clubs européens, les gros clubs anglais en première ligne (affaire Kakuta à Chelsea ou Pogba à Manchester United). On a ici la preuve que ce démarchage agressif marche aussi dans l’autre sens (celui qui nous arrange)…


Après avoir imploré la Bonne Mère, l’OM tient enfin son nouveau Nasri. Ben Arfa et Lucho Gonzalez sont prévenus…




Commenter cet article