Quand Wikipedia annonce l'élimination de l'équipe de France à la Coupe du Monde

Publié le par Bastien PYZ

 

Domenech_wiki5.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On le sait depuis (trop ?) longtemps : Raymond Domenech n'a pas que des admirateurs, loin s'en faut. Le sort du sélectionneur national est d'ailleurs un thème récurrent des conversations de café. On aime à spéculer sur le nom de son futur successeur : tantôt Laurent Blanc, tantôt Didier Deschamps, etc. Certains sont mêmes pressés de se débarrasser une bonne fois pour toutes de Raymond.

 

C'est notamment le cas du rédacteur de la page Raymond Domenech sur Wikipedia. Là encore, on sait que l'encyclopédie interactive universelle est loin d'être un modèle de fiabilité et d'objectivité. Ce qui n'empêche que pour beaucoup (dont moi), un des premiers réflexes pour obtenir ou vérifier une info, c'est de consulter l'oracle Wikipedia. C'est ce que j'ai fait en jetant un oeil à la page consacrée à Raymond.

 

Là, je me suis rendu compte qu'un petit rigolo a su profiter des failles du système de plate-forme collaborative qu'est Wikipedia pour lâcher une petite bombe aux yeux de millions de visiteurs, en détournant le propos de l'article d'origine. Ainsi, sur les coups de 17h, et ce pendant quelques petites minutes, voici ce que l'on pouvait lire sur le site de Wikipedia :

 


« Le 23 juin 2010, au lendemain de l'élimination de l'équipe de France de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud, Raymond Domenech est démis de ses fonctions. Il est remercié pour l'ensemble de son oeuvre par les plus hautes instances du football français ».


 

Le 23 juin, c'est deux jours après le 21 (quelle perspicacité), soit le début de l'été. Mais le 21 juin, c'est surtout le lendemain du 22, date d'un certain Afrique du Sud – France, troisième et dernier match de poule de la prochaine Coupe du Monde, qui pourrait bien être décisif dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale (même si on espère qu'il ne le sera pas). Et qui, dans le pire des cas, pourrait être la date de départ de Raymond Domenech, si d'aventure l'équipe de France réussissait l'exploit de ne pas se qualifier pour la phase finale.

 

Alors certes, on n'en est pas encore là. N'empêche, ce pavé dans la marre vient alimenter le sempiternel débat autour de l'ennemi public n°1, le plus grand mal-aimé que le football français ait connu depuis l'acharnement généralisé contre la France 98 de Jacquet (et le plus mauvais sélectionneur depuis Louis XIV) ; même Wikipedia s'y met. La séance de lynchage médiatique contre Domenech est donc officiellement ouverte : tous à vos pavés (numériques, bien sûr)... 

 

 

Domenech_wiki3.jpg

 L'annonce du départ de Domenech, preuve à l'appui (et en tout petit)...

  

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article