Vahirua se lâche

Publié le par PYZ Bastien

 

Avant de retrouver son ancien club, l'OGC Nice, samedi en championnat avec les Merlus, Vahirua se livre sans concessions dans une interview accordée au quotidien Libération. Car le moins que l'on puisse dire, c'est que le Tahitien envoie du lourd, et qu'il ne va pas se faire que des amis.

 

Une interview comme on n'en fait plus d'un footballeur comme on n'en fait (presque) plus. Un footballeur qui milite activement contre la pensée unique, qui ne mâche pas ses mots, et qui est justement capable d'aligner dans la même phrase plus de trois mots d'affilée (sans compter les « c'est le collectif qui compte » et « l'important c'est les trois points »).

 

Pour vous mettre l'eau à la bouche, je me permet de vous en citer un petit extrait :
« Cristiano Ronaldo est nul, parce qu'il tue le jeu ».

 

Egalement en première ligne sur le banc des accusés, le star-system qu'est devenu le monde du football professionnel. Ce star-system, Vahirua n'y est jamais entré, et il le revendique. Pourtant, ses caractéristiques parlent pour lui : une belle gueule, un accent des îles inimitable qui fait des ravages chez la gente féminine, et bien sûr des qualités de footballeurs à la hauteur de ses qualités humaines.

 

Le FC Nantes, son club formateur aujourd'hui en perdition, en prend aussi pour son grade, ainsi que le modèle de formation « à la française » qui privilégie le physique à la technique (quand on pense qu'entre Vahirua et Baky Koné, l'attaque niçoise culminait en moyenne à 1,68m pour 62 kg à la belle époque...).

 

Mais je vous laisse découvrir tout ça par vous-même en allant jeter un oeil à l'adresse suivante :

http://www.liberation.fr/sports/0101620453-le-football-elevage-m-a-fait-peur


Enjoy !


vahirua-marama-1240.jpg
  Méfiez-vous des apparences...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

@lexis 23/02/2010 09:33


Vahirua en équipe de France ...
... et Jérôme Leroy aussi d'ailleurs, qui est aussi cité dans l'article de Libé.